Jeudi 18 Juillet, 2024 - 7:30 AM / Abidjan +33
Jeudi 18 Juillet, 2024 - 7:30 AM / Abidjan +33
Afrique

Dakar : Un garçon vole la voiture de sa mère, le confie à son ami qui heurte deux personnes

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
accident,circulation
La conduite sans permis de conduire chez les adolescents va crescendo. Certains se cotisent pour louer une voiture, d'autres volent les clés de leurs parents, pour frimer et faire le "blow" aux abords des établissements scolaires ou les week-ends au volant de voitures. Quand ils conduisent, ils roulent à vive allure, la musique à fond. 

On se rappelle la tragédie survenue aux Parcelles-Assainies où une jeune fille avait confié le volant à la bonne de la famille, qui a causé la mort d'un homme. À Mbour, c'est un élève en classe de 3e qui a violemment heurté deux personnes à bord d'une moto. 

A. N., qui avait reçu la visite de sa copine, a pris les clés de la voiture de sa mère en déplacement à Dakar. Le jeune garçon confie le volant à son ami avant de s'installer tranquillement au siège passager avec sa copine. L'élève Y. D., qui n'a pas de permis de conduire, sur la route de Somone, a tenté de doubler des voitures. Mal lui en a pris, car plusieurs voitures venaient en sens contraire. En voulant se rabattre, il a heurté deux personnes sur une moto-Jakarta. L'un des passagers a eu une double fracture, l'autre s'en est tiré avec plusieurs blessures.

Avec sa silhouette de gamin qui vient d'atteindre la majorité, le prévenu a été jugé en flagrant délit au tribunal de grande instance de Mbour.  Il a expliqué au juge que son ami l'avait appelé pour lui demander de venir récupérer son ami qui avait des maux de ventre. Il lui a alors remis les clés de la voiture de sa mère de marque Hyundai Elentra.

Au cours des débats d'audience, la maman de A. N. a expliqué au juge que sa voiture était endommagée et que l'assurance refuse de prendre en charge les frais, parce que la personne qui la conduisait ne disposait pas de permis de conduire. Néanmoins, elle n'a pas réclamé de dommages.

Maitre Abdoulaye Tall a sollicité le pardon du tribunal pour son client Y. N. Il explique que la famille du jeune garçon s'acquitte des frais d'hospitalisation des deux victimes qui sont internées dans une clinique de la place.
"J'en appelle à votre indulgence. Il a très bien compris et appris la leçon", a supplié Me Abdoulaye Tall. 

Le jeune prévenu a été condamné à trois mois de prison avec sursis. 
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR