Mardi 28 Mai, 2024 - 4:28 PM / Abidjan +33
Mardi 28 Mai, 2024 - 4:28 PM / Abidjan +33
Afrique

Palais de justice: un ivrogne bélliqueux occasionne des coups et blessures volontaires à un agent de la police et écope de 2 mois ferme

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Palais
I. Tall domicilié à Niarry Tally a été jugé, ce 14 mai pour violences et voies de fait sur un agent de la police dans l’exercice de sa fonction. Entendu devant la barre du tribunal correctionnel, le prévenu a nié les faits et a confié avoir eu une altercation avec un taximan.

« J’ai garé mon engin et le taximan l’a percuté en m’occasionnant des dégâts. Je lui ai demandé de constater malheureusement un agent de la police est venu l’intimer l’ordre de partir. J’ai dit au policier que ce n’était pas normal qu’il le laisse partir. Il m’a insulté et m’a demandé de dégager ce que j’ai refusé. Il a appelé du renfort et on m’a arrêté.


Il ressort des débats d’audience que le prévenu a été arrêté pour ivresse publique manifeste confortée par des témoins. Il s’est aussi opposé aux agents dans l’exercice de leur fonction en attaquant un d’eux avant de lui occasionner des blessures.

Devant la barre, il a contesté avoir levé la main sur un agent de la police. 

« Je n’étais pas ivre. On m’a entendu à 3h du matin. Je n’ai pas beaucoup échangé avec l’agent et il n’a pas été question d’ivresse. L’agent enquêteur m’a demandé ce qui s’est passé et quand j’ai commencé à expliquer, il a dit qu’il était fatigué. Le lendemain, on m’a déféré sans explications. », a indiqué le mis en cause.



Dans sa réquisition, le procureur a qualifié I. Tall de perturbateur. Il a souligné le caractère belliqueux du mis en cause. Le maitre des poursuites a cependant demandé 6 mois de prison dont 2 ferme à l’encontre de I. Tall.

Dans leur plaidoirie, les avocats de la défense ont sollicité la clémence de la juridiction. Selon les conseils du prévenu, leur client a reconnu avoir été ivre lorsqu’il a été arrêté et n’était pas conscient des actes qu’il posait lors de son arrestation.



Statuant, le président du tribunal a suivi la réquisition du procureur en déclarant le prévenu coupable des faits qui lui sont reprochés. Il l’a condamné à 6 mois d’emprisonnement dont 2 mois ferme
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR