Dimanche 21 Avril, 2024 - 3:35 PM / Abidjan +33
Dimanche 21 Avril, 2024 - 3:35 PM / Abidjan +33
Economie

Impôts ivoiriens : plus de 3.700 milliards Fcfa collectés en 2023

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Impôts ivoiriens : plus de 3.700 milliards Fcfa collectés en 2023
Les objectifs de recettes brutes pour l’année 2024 sont fixés à 4.357 milliards Fcfa, en hausse de 621 milliards de Fcfa, soit 16,6% par rapport aux recouvrements de l’année 2023.

« A fin décembre 2023, les recettes brutes se chiffrent à 3.736 milliards Fcfa pour un objectif de 3 685,8 milliards Fcfa, soit un écart positif de 50,2 milliards Fcfa », a indiqué ce jeudi 11 janvier 2024 le directeur général des impôts, Ouattara Abou Sié.

M. Ouattara Abou Sié s’exprimait à l’occasion d’un séminaire bilan des services des impôts pour l’année 2023 et les perspectives pour 2024. Il a relevé que pour l’exercice 2023 il a été réalisé un taux de 101,4% concernant les objectifs.

Cette performance a été réalisée en dépit des contingences extérieures telles que les crises internationales, les mauvaises conditions d’exportation du cacao et au plan interne, les fréquentes perturbations du réseau informatique, a déclaré M. Ouattara Abou Sié.

Au niveau de la mobilisation des ressources fiscales, les services des impôts ont recouvré 891,6 milliards au 4è trimestre 2023, pour un objectif de 808,5 milliards. Il se dégage ainsi un écart positif de 83,1 milliards, soit un taux de réalisation de 110,3%.

Afin de relever les objectifs de recettes pour 2024, « je voudrais pour ma part recommander aux uns et aux autres d’exploiter avec constance et abnégation tous les leviers de notre métier (assiette, contrôle, recouvrement) qui ont toujours gouverné notre mission », a-t-il lancé.

A cela, associera-t-il, les outils modernes de gestion et de gouvernance. Il a invité à nouveau tous les services de gestion à se tourner résolument vers l’élargissement de l’assiette fiscale, aussi bien pour l’impôt foncier que pour les impôts professionnels.

Pour ce faire, « nous devons nous approprier tous les supports et applicatifs basés sur la cartographie, l’imagerie et tous les autres moyens de recoupement et d’identification qui sont à notre disposition pour une exploitation optimale », a-t-il affirmé.

Selon M. Ouattara Abou Sié, il faut mettre » un accent particulier sur le recouvrement des arriérés d’impôts, dont certains stocks grèvent encore de manière inexplicable et parfois durablement nos comptes ».

En comparaison avec le niveau de mobilisation des recettes fiscales de l’année 2022 qui s’établissait à 3 207,9 milliards de Fcfa, les recettes de 2023 sont en progression de 528,2 milliards de Fcfa, soit un taux de croissance de 16,5%.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR