Lundi 15 Juillet, 2024 - 8:58 PM / Abidjan +33
Lundi 15 Juillet, 2024 - 8:58 PM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire/ Des engins octroyés aux directeurs départementaux de la Santé pour faciliter la distribution des outils de prévention contre le paludisme

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
sante

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, a procédé à la remise de 15 fourgonnettes et 12 motos aux directeurs départementaux de la Santé, en vue de faciliter la distribution des outils de prévention du paludisme, en particulier les moustiquaires, afin de garantir un accès élargi à la protection de la population dans les 113 districts sanitaires.

Après avoir remis les clés du matériel roulant, M. Dimba a également inauguré un bâtiment équipé situé dans la commune de Cocody, offert à la direction de coordination du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP). Des fourgonnettes et un bâtiment qui ont couté un peu plus  de 1,3 milliard FCFA à l’Etat ivoirien.

En quatre ans, le ministère de la Santé a réceptionné 100 fourgonnettes financées par l’Etat et le Fonds Mondial, d’une valeur de 2,2 milliards FCFA, a fait savoir Pierre Dimba, jeudi 28 septembre 2023, au siège du PNLP.

« A vous, directeurs départementaux qui recevez ces véhicules, je vous exhorte à les utiliser à bon escient, toujours dans le but d’améliorer la santé de nos communautés », a exprimé le ministre Dimba qui s’engage également pour atteinte de l’objectif « zéro paludisme » en 2030.

Le directeur coordonnateur du PNLP, Dr Tanoh Méa Antoine, a remercié le ministre de la Santé pour la remise de ce siège flambant neuf. Exprimant également sa gratitude au « leader avisé » qui a toujours œuvré pour l’amélioration des conditions de travail de ses collaborateurs et des agents de la santé.

Le représentant résidant de l’OMS, Dr Jean Marie Vianny Yaméogo, a au nom des partenaires, souhaité que l’ensemble des acteurs puissent respecter toutes les prescriptions en matière d’offre de soins pour la paludisme à savoir la gratuité totale pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans.

Le paludisme est considéré comme la principale pourvoyeuse de morbidité soit (33% des consultations) dans les formations sanitaires. L’incidence reste très élevée chez les enfants de moins de cinq ans, soit 440,97 pour 1000.

Le nombre de cas de décès a régressé de manière significative de 2017 à 2021, passant de 3.222 à 1.276 cas, soit 4 décès /100 000 Habitants.75% malheureusement de ces décès concernent les enfants qui ont moins de cinq ans.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR