Jeudi 18 Juillet, 2024 - 7:25 AM / Abidjan +33
Jeudi 18 Juillet, 2024 - 7:25 AM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire / Des jeunes invités à s’engager dans la lutte pour l’éradication de trois pandémies d’ici 2030

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Côte d’Ivoire / Des jeunes invités à s’engager dans la lutte pour l’éradication de trois pandémies d’ici 2030

 Plusieurs jeunes de différentes associations de jeunesse ont été invités à s’engager dans la lutte pour l’éradication de trois pandémies notamment, le paludisme, VIH/Sida et la tuberculose d’ici à 2030, lors d’une table ronde organisée samedi 17 septembre 2022 à l’université Félix Houphouët Boigny à Abidjan Cocody, à l’initiative de l’Organisation pour la santé de l’enfant, de la femme et de la famille (OSEFF).

Cette table ronde, autour du thème ” Le pouvoir de la jeunesse pour en finir avec le paludisme, le VIH/Sida et la tuberculose d’ici à 2030?, est initiée avec l’appui de l’ ONG “Speak up Africa” et du partenariat technique et financier “Voix essentielles”. Elle s’inscrit dans le cadre de la célébration internationale de la jeunesse 2022, en marge de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial.

Pour la paneliste Aïcha Traoré, présidente de l’ONG ” Pro Kids Côte d’Ivoire”, l’engagement de la jeunesse contre ces trois pandémies passe par la prise de conscience de son pouvoir dans la société.

Cet atout doit l’amener à une sexualité ordonnée induisant une protection contre les maladies sexuellement transmissibles, la consommation modérée de l’alcool et surtout éviter de propager ces maladies contagieuses en informant son entourage.

Pour le paneliste, Drouyahi Michel José, chargé de communication du Réseau ivoirien des jeunes contre le Sida ( RIJES), la jeunesse doit agir et impacter ses proches en s’appropriant les campagnes de lutte contre ces maladies par la sensibilisation sur leur mode de transmission, ce qui contribuera à les éviter.

Il a invité les jeunes à vivre dans un environnement sain, car, selon lui, la promiscuité est un facteur favorisant le développement de ces trois pandémies.

La bonne santé est primordiale pour le jeune afin de participer au développement du pays, a fait savoir, la présidente de l’OSEFF, Binaté Khady Cissé, exhortant la jeunesse à décider de son avenir par une information claire et nette sur ces pandémies afin de les éviter.

“Nous avons la force de changer les choses, de se cultiver en renforçant nos capacités et aller à la bonne information pour ne pas être infectés “, a-t-elle indiqué.

Ce projet se déroule dans trois pays d’Afrique, notamment la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Burkina Faso.

Il vise à long terme à sauver 20 millions de vies pendant la période 2024-2026, en réduisant de 64% le taux de mortalité des trois pandémies, éviter plus de 450 millions d’infections ou de cas de VIH, de tuberculose et de paludisme, réduisant ainsi le taux d’incidence de 58% des trois maladies d’ici 2026.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR