Jeudi 18 Juillet, 2024 - 7:39 AM / Abidjan +33
Jeudi 18 Juillet, 2024 - 7:39 AM / Abidjan +33
News

Prévalence du paludisme en Côte d’Ivoire: Plus de 6700 cas et 11 décès enregistrés au premier trimestre 2023

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Prévalence du paludisme en Côte d’Ivoire: Plus de 6700 cas et 11 décès enregistrés au premier trimestre 2023
La Côte d’Ivoire a enregistré 3222 décès liés au paludisme sur 3 557 000 cas notifiés en 2017. En 2020, le nombre de décès a chuté à 1316 sur un total de 4 980 000 malades. Les services sanitaires du pays ont enregistré, au premier trimestre de cette année, plus de 6700 cas de paludisme, dont 11 décès causés par cette affection.

Au dire du Dr Kouakou Nouaman, point focal paludisme du district sanitaire de Yopougon, la lutte contre le paludisme engrange des résultats satisfaisants, avec une chute drastique du nombre de décès liés à la pathologie.

L’autorité sanitaire s’en est félicitée lors de la cérémonie commémorative de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme (Jmlp), organisée le mardi 25 avril 2023, par le centre de santé urbain à base communautaire (Csu-com) d’Azito, dans la commune de Yopougon, en partenariat avec l’entreprise Azito opération et maintenance (Azito O&M).

L’édition 2023 de la Jmlp a pour thème : « Il est temps de parvenir à zéro cas de paludisme : investir, innover, mettre en œuvre ».

Les écoliers d'Azito ont plaidé pour Zéro paludisme en Côte d'Ivoire à l'horizon 2030. (Ph: Dr)
Les écoliers d'Azito ont plaidé pour Zéro paludisme en Côte d'Ivoire à l'horizon 2030. (Ph: Dr)



Cette journée, a fait savoir Kouakou Nouaman, a pour objet de rappeler à la communauté mondiale que le paludisme est encore présent, et qu’il faut maintenir le cap de la lutte, voire l’intensifier pour, in fine, bouter la maladie hors des frontières ivoiriennes.

La représentante de la centrale thermique, Marie Bléou, a marqué l’engagement de l’entreprise aux côtés des autorités sanitaires ivoiriennes. « Le paludisme a toujours un impact dévastateur dans le monde. Toutes les minutes, un enfant meurt de cette maladie évitable et traitable, selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Le paludisme est l’une des premières causes d’absentéisme (directe ou indirecte) en entreprise. La maladie entraine des décès, des pertes de revenus pour nous, nos employés, nos familles, et une augmentation de nos dépenses de santé », a indiqué la collaboratrice du directeur général d’Azito O&M, Honorat Boua.

Elle ajouté que dans le cadre de l’appui au Csu-com d’Azito, l’entreprise a fait un don d’équipements médicaux et de réactifs de laboratoire d’une valeur de plus de 13 millions de FCfa.

Le médecin-chef du centre de santé hôte, Claver Kouassi, a appelé les populations d’Azito à assainir leur cadre de vie, en mettant un accent particulier sur la destruction des gîtes larvaires, à dormir sous des moustiquaires imprégnées et à se rendre instamment dans un centre de santé quand elle ressent de la fièvre, des maux de tête et des courbatures.


Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR