Dimanche 19 Mai, 2024 - 2:12 AM / Abidjan +33
Dimanche 19 Mai, 2024 - 2:12 AM / Abidjan +33
Politique

Présidentielle ivoirienne 2025 : les propositions du MGC de Simone Ehivet au CNDH

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Présidentielle ivoirienne 2025 : les propositions du MGC de Simone Ehivet au CNDH
Une délégation Mouvement des générations capables (MGC), parti de l'ex-Première Dame, Simone Ehivet, conduite par son premier vice-président Traoré Dominique a échangé, ce jeudi 11 avril 2024, avec la présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Mme Namizata Sangaré, autour des défis du système électoral ivoirien afin de trouver ensemble des mécanismes pour une élection plus transparente et apaisée.

Selon le chef de la délégation du MGC, Traoré Dominique, le parti de Simone Ehivet a fait des propositions en cinq points au CNDH.

"Il s’agit des réformes juridiques qui intègrent la révision de la constitution, la révision du code électoral et une réforme de la CEI (Commission électorale indépendante)’’, renseigne une note parvenue à l'Agence de presse Top News Africa.

Outre cette réforme, le MGC souhaite un audit et une révision de la liste électorale, un nouveau découpage électoral, la suppression du parrainage citoyen à l’élection du Président de la République et la prise de mesure sécuritaire du processus électoral. 


"Tous ces points constituent de véritables défis qui appellent à des discussions plus approfondies et une collaboration forte entre toutes les forces vives de la nation en vue d’obtenir les réformes électorales souhaitées", a indiqué M. Traoré

Pour sa part, la présidente du CNDH, tout en saluant le MGC pour cette démarche et cette initiative, a rassuré ses hôtes  que ''les équipes du CNDH allaient s’imprégner et étudier en profondeur les propositions du MGC avant de les recontacter pour un plaidoyer commun sur tout ce qui peut améliorer le contexte électoral ivoirien et contribuer ainsi à la consolidation de la paix'', souligne la note.

Le mercredi 27 mars, la CEI informait, qu’elle procèdera à la mise à jour de la cartographie électorale en vue de l’élection présidentielle d’octobre 2025, du 1er au 30 avril 2024 avec l’implication des autorités administratives, des représentants des partis politiques, les élus locaux et les chefs de communauté.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR