Jeudi 18 Juillet, 2024 - 8:43 AM / Abidjan +33
Jeudi 18 Juillet, 2024 - 8:43 AM / Abidjan +33
International

Italie : En prison, les choses se compliquent pour Rokia Traoré

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Italie : En prison, les choses se compliquent pour Rokia Traoré
L’affaire se complique pour la chanteuse malienne, Rokia Traoré. Toujours détenue en Italie pour un conflit judiciaire avec son ex-compagnon de nationalité belge pour la garde de leur fille, il se peut que l’artiste soit extradée vers la belgique pour son jugement. 

Rokia Traoré en prison en Italie est sur le point d’être extradée

La célèbre chanteuse malienne Rokia Traoré reste pour l’instant en prison après son arrestation à l’aéroport de Rome le 21 juin dernier. Son interpellation et sa détention ont déclenché une vague de solidarité internationale. De nombreux artistes, intellectuels et personnalités publiques ont exprimé leur soutien à l’artiste âgée de 50 ans, appelant à sa libération et à un réexamen approfondi de l’affaire.

Même, l’Unicef, sans prendre position sur le fond, a appelé à une résolution rapide et pacifique du conflit, dans l’intérêt supérieur de l’enfant. L’affaire Rokia Traoré soulève depuis des questions cruciales sur les droits des femmes, la protection de l’enfance. Toutefois, les choses sont en train de se compliquer pour la figure emblématique de la musique africaine et particulièrement malienne.

Par ailleurs, une question d’extradition se pose actuellement pour la chanteuse. La cour d’appel de Rome a donné jeudi 4 juillet dernier, son accord pour l’extradition de Rokia Traoré vers la Belgique. Ses avocats ont immédiatement annoncé leur intention de contester cette décision devant la Cour de cassation italienne, dénonçant une ‘’procédure inique’’ et une ‘’violation des droits fondamentaux’’ de leur cliente.

Pour rappel, l’artiste malienne est poursuivie pour ‘’non-représentation d’enfant’’, après avoir refusé de remettre sa fille de 13 ans à son ex-compagnon, qui en a la garde officielle selon la justice belge. Déjà arrêtée une première fois en France en 2020, Rokia Traoré avait alors poursuivi une grève de la faim pour sensibiliser l’opinion internationale sur son cas. Un tribunal belge avait même condamné la chanteuse en octobre 2023 à deux ans de prison. 

L’artiste, qui avait quitté l’Europe pour s’installer au Mali en 2020, a fait appel de cette décision. Une audience est aussi prévue devant la cour d’appel de Bruxelles le 25 octobre prochain.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR